En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Le Théâtre universtaire

Le TU

Par ISABELLE ILIC, publié le lundi 19 octobre 2015 16:38 - Mis à jour le jeudi 22 octobre 2015 10:35

L’année scolaire reprend, la saison théâtrale également.

Je vous en rappelle l’  «utopie »( revendiquée) : aller ensemble, étudiants, personnel enseignant et administratif, au théâtre, sans a priori, à la découverte d’une oeuvre, d’une équipe, d’une création. 
Quelques élèves de terminale rejoignent cette année, le « Club »!
Les représentations ont lieu le mardi ou le mercredi. Elles sont données au T.U. Parfois (exceptionnellement), au Studio-Théâtre. Elles débutent  à 20h 30, mais on s’y retrouve à 20h15
Il y aura 5 représentations cette année.

                                                                                                                   Angèle GUYOMARD, Professeur

TU de NANTES - SAISON 2015/2016

LE NEVEU DE RAMEAU 20H30 MARDI 13 OCT 2015
NE ME TOUCHEZ PAS 20H30 MARDI 10 NOV 2015
JE TE SOUVIENS 20H30 MERCREDI 20 JAN 2016
MUNDO MANTRA 20H30( MERCREDI 24 FEV 2016
CHILDREN OF NOWHERE 20H30 MARDI 22 MARS 2016
PEAU D’ANE (au Studio Théâtre) 20H30 MERCREDI 16 MARS 2016

LE NEVEU DE RAMEAU

Denis Diderot / Hervé Guilloteau

Adaptant à la scène un classique de Diderot, la compagnie nantaise Grosse Théâtre taille dans le vif et fait résonner le verbe étincelant du philosophe avec notre époque, sur fond de musique rock. A partir d’une conversation drôle et lumineuse entre Lui - le neveu, cynique éclairé et Moi - le philosophe, moralisateur aux visages multiples, les idées se confrontent et se questionnent jusqu’à leur propre égarement.

 

NE ME TOUCHEZ PAS

Anne Théron

Librement inspiré des Liaisons dangereuses de Pierre Cholderos de Laclos. En projetant le Comte Valmont et la Marquise de Merteuil dans notre époque, Anne Théron compose une tragédie où le langage contemporain force un dénouement autre, où les femmes sont les maîtresses d’un jeu qu’elles dénigrent, où les amants libertins sont tels des vampires épuisés rejouant inlassablement la même scène. Dans un huis-clos hors de l’espace et du temps se défait un monde déjà révolu, au désir anéanti, à l’amour nostalgique. Quelque chose va alors commencer…

JE TE SOUVIENS

Yves Pagès – Joe Brainard / Benoit Bradel – Cie Zabraka

Empruntant le labyrinthe de la mémoire, Benoit Bradel signe un spectacle étonnant à partir de textes fragmentaires d'Yves Pagès et Joe Brainard. Comme autant de micro-récits, les souvenirs s'emmêlent dans un tourbillon vertigineux où se croisent les générations, les figures historiques ou encore les ritournelles de toute une vie. Seul en scène, le comédien Gaspard Delanoë nous guide joyeusement dans ce foisonnement, démêle les fils et participe à la construction de notre histoire commune. Ne pas oublier de se souvenir.

MUNDO MANTRA

Rodrigo Fresan / Guillaume Bariou

Atteint d'une étrange tumeur qui reformate sa mémoire, l'Étranger tente de se souvenir : la recherche d'une femme, ses vagabondages au cœur d'un Mexico fantasmé et surtout la rencontre décisive avec Martin Mantra. Lui, génie maudit, fils de stars mexicaines de soap-opera, mascotte d’un groupe de lutteurs masqués, devient alors citoyen d’honneur du cerveau de l’Étranger. Porté par une création musicale live, Mundo Mantra se traverse comme un songe enfiévré, où fiction et réalité s'entremêlent, où l'ailleurs devient l'ici, où la fascination nourrit le possible. Un spectacle où l'insouciance exotique se veut chaudement régénérante !

CHILDREN OF NOWHERE

Fabrice Murgia et Dominique Pauwels

Au Chili. Il y a longtemps, Chacabuco était un village minier. Puis, après le coup d’état de 1973, le village est devenu un camp de détention. Aujourd’hui, c’est une ville fantôme au milieu du désert ... Entre théâtre documentaire et cinéma fiction, Fabrice Murgia interroge comment les non-dits s’installent au péril du souvenir. Associant théâtre, carnet de voyage, quatuor à cordes, chant lyrique et vidéo, il mène une quête des identités abandonnées mais avides d'humanité. Un récit touchant porté par l'incroyable Viviane de Muynck.

PEAU D'ÂNE

Charles Perrault / François Chevallier

Il était un fois un roi qui voulait épouser sa fille. Une bonne fée s'en mêle, un âne miraculeux se sacrifie, un gâteau sauve l'affaire et la princesse se marie avec le prince. En adaptant ce conte de fées de Charles Perrault, François Chevallier fait la part belle au texte original, à son intelligence pleine de férocité et à son ambiguïté bercée de légèreté. En transposant ce récit populaire dans un univers contemporain, il sonde la vérité des personnages et l'actualité des situations pour composer un spectacle familial plein d'humour.

 

Pièces jointes
Aucune pièce jointe